Illustration pour le texte Khorshak de Laurent Gaudé pour la revue Trois/cent/soixante    .

trois/cent/soixante° est une revue semestrielle visant à la création d’un dialogue multidisciplinaire. Ancrée en Haiti, elle se veut ouverte à l’ailleurs.

Comment la revue se décrit :

 » trois/cent/soixante° veut abolir dans le domaine de l’information culturelle et scientifique toute caricature idéalisée d’une soi-disant Insularité, tout en remettant en cause l’illusion d’un monde sans frontières spatiales, culturelles et sociales. Le partage véritable reconnait les distances et les lieux, trois/cent/soixante° est du lieu haïtien.

La création suppose un effort de rencontres entre des lieux divers qui communiquent dans la générosité et l’idéal d’hospitalité. trois/cent/soixante° encourage pourtant les engagements dans l’action culturelle et intellectuelle, défend la valeur des beaux-arts, des sciences, des cultures et de la recherche personnelle et collective de modes d’expression. Nous nous engageons pour une liberté d’expression absolue dans le cadre d’un dialogue avec un vis-à-vis, partout où ce cadre de respect mutuel et de partage est supposé.

Nous désirons fabriquer une publication hybride, qui condense la légèreté du magazine, et l’exigence de la revue. Notre objectif est d’aller vers un maximum de domaines dans chaque numéro semestriel, avec pour seul contrainte et fil conducteur un thème rassembleur, stimulant.

Cette revue parle d’Haiti et lui donne la parole. trois/cent/soixante° a pour but de contribuer au travail titanesque, intergénérationnel et toujours à transmettre d’un effort de culture de soi, de construction d’un société où l’individu entier use de ce qu’est le dialogue raisonnable, respectueux et exigeant qui nous révèle le réel qui nous entoure et nous permet de le vivre, ensemble, humainement.

trois/cent/soixante° produit, commande et sélectionne des articles selon des critères qui répondent à une injonction de pédagogie, d’originalité du regard, de pénétration de l’analyse, de valorisation de la culture et des savoirs haïtiens et de tout ce qui peut contribuer à leur essor et leur ouverture. Nous accorderons une attention particulière à la langue. La revue a pour ambition d’être d’une qualité internationale, s’adressant aussi depuis Haïti, à travers une édition numérique, à un public de l’étranger, de la diaspora haïtienne, tous lecteurs que nous pouvons intéresser aux réflexions, reportages, créations et analyses produits par la revue.

Le comité de rédaction fondateur de la revue est à son image cosmopolite, composé de membres d’horizons et de compétences professionnelles variées, liés par le désir de créer cet espace d’expression, de réflexion et d’échange en devenir qu’est la Revue trois/cent/soixante°. «